Antidote 9 Avis : Test du Logiciel de Correction Grammaticale

La 9ème mise à jour du logiciel-correcteur Antidote aurait pu être une simple amélioration des outils d’analyse syntaxique du texte, des dictionnaires, et peut-être aussi de façon globale un réajustement de la 8ème version qui était déjà à ce qu’on croyait, complète.

Mais au lieu de ça,  les chimistes de Druide ont réalisé de véritables prouesses en poussant un cran plus loin avec Antidote 9.

Ils ont ajouté deux éléments majeurs à savoir : la prise en charge de l’anglais et les corrections stylistiques (en français et en anglais). Une première.

La question qui se pose donc est de savoir si Antidote est parvenu à garder intacte sa formule magique malgré ce changement majeur.

C’est à cette question que cet article va tenter de répondre…

Un correcteur qui a du style

L’apparition des corrections de ‘‘style’’ est l’un des grands ajouts qui ont été faits à Antidote 9. L’onglet est désormais sous les sections « Langue » ou « Typographie ».

Il prend en compte trois niveaux d’analyse du texte que sont les répétitions, les tournures de phrase et le vocabulaire.

Lorsqu’une phrase présente un élément reconnu comme une « anomalie » stylistique, il est automatiquement « surligné » en bleu et dans la colonne de droite du correcteur, le nombre des occurrences mises en défaut est notifié.

L’analyse de la tournure des phrases permet de réaliser un travail plus profond sur le texte. Certes les avertissements sur les répétitions vous servent beaucoup, mais maintenant vous pourrez travailler sur les phrases non verbales ou trop longues, sur les problèmes de rupture, etc.

De plus une analyse plus fine du vocabulaire est réalisée.

Par exemple si vous utilisez dans un texte la phrase ‘‘certains ont une vie’’, tirée du roman de Michel Houellebecq, le logiciel considère que le verbe en son sein est terne, faible et rend la phrase trop banale.

Encore mieux, il est capable de faire des analyses du style en prenant en compte le niveau de langue requis c’est-à-dire, langage soutenu ou familier et en filtrant certains mots qui pourraient être offensants. On se rapproche d’un vrai analyseur stylistique professionnel.

Le logiciel ne rédigera pas le texte à votre place, mais il fera beaucoup de transformations positives sur votre rédaction.

Si vous optez pour la version bilingue d’Antidote 9, vous serez agréablement surpris de voir que l’analyse marche également avec les textes en anglais ou en américain.

Le logiciel offre la possibilité d’utiliser l’orthographe étymologiste d’Oxford, l’anglais américain, l’anglais canadien et même l’anglais britannique.

antidote

Un univers de dictionnaires et de guides

Antidote possède une partie Dictionnaires et Guides. C’est son plus gros point fort à mon sens.

Elle comporte 127000 mots reconnus, avec 94 000 mots anglais et 15 000 noms propres.

Vous pouvez aussi avoir accès à des illustrations qui viennent en complément aux définitions, mais à condition que vous ayez l’extension Visuel Nano.

Comme il est de coutume avec ce correcteur très riche, on n’est pas seulement limité par la recherche de définitions puisque des onglets Synonymes, Citations, Antonymes, Cooccurrences, Historique et autres apparaissent et font d’une simple analyse une visite de la langue française ou anglaise.

La partie Historique, qui était déjà très complète sous Antidote 8, a encore évolué avec Antidote 9 et vous permet désormais de découvrir toute l’histoire de chacun des mots qui composent la langue de Molière.

On ne peut pas prendre le logiciel en défaut. Malheureusement il n’y a pas d’Antonymes pour la partie anglaise du logiciel.

Si toutefois et malgré tous les ajouts, vous n’êtes pas convaincu par le Dictionnaire fourni, ils peuvent toujours aller directement sur un lien Wikipédia pour trouver le mot qu’ils désirent.

Quant à la section Guides, dans Antidote 9, elle est devenue un vrai cours de « bonne écriture ».

Elle vous apprend comment utiliser les ponctuations et vous informe sur les différentes évolutions qu’a connues la grammaire française du 16ème au 20ème siècle.

Il suffit de basculer en version anglaise pour avoir les mêmes informations.

Tout pareil, mais en mieux (ou presque)

Druide a recensé pas moins de 90 nouveautés, mais naturellement tout n’est pas nouveau dans Antidote 9.

L’interface est encore plus lisible dans son ensemble et on voit bien les fonctions essentielles des anciennes versions comme la fameuse fonction Anti-Oups.

Comme vous le savez, elle corrige à la volée un email juste avant son envoi.

Et comme elles, toutes les fonctions qui font la réputation d’Antidote et qui fonctionnent indistinctement en français ou en anglais, sont présentes.

antidote 9

L’anglais sur un pied d’égalité

L’anglais est pris en compte au même titre que le français dans Antidote 9.

Certes, sa partie comporte un peu moins de mots dans le dictionnaire, peu de choix dans les sections et les filtres, mais le travail effectué par Druide sur Antidote 9 est proprement remarquable dans l’ensemble.

Son sens du détail va jusqu’à notifier dans la marge d’un texte les blocs de phrases qui sont en anglais, créant ainsi un pont entre les deux langues, et ce dans le même corps de texte.

Le seul bémol est que le logiciel n’arrive pas encore à distinguer automatiquement l’anglais et le français dans une même phrase, mais rassurez-vous, tôt ou tard cela viendra.

Ce souci d’un correcteur bilingue de bout en bout va jusqu’à la zone de recherche, qui est capable d’anticiper automatiquement les termes anglais ou français dès que vous saisissez les premières lettres. N’est-ce pas époustouflant ?

Voici les ajouts qui ont été faits :

  • L’interface est plus soignée
  • La langue anglaise est désormais prise en charge
  • La richesse des dictionnaires et des guides
  • Le système de correction de style plus performant
  • La richesse des outils d’analyse

Voici ce qui manque :

  • Incompatibilité avec certains logiciels
  • Certains oublis en termes de correction
  • L’intégration de l’anglais n’est pas encore parfaite

Conclusion : un changement de dimension

Grâce à toutes ces fonctionnalités, Antidote 9 loin d’être un simple outil de correction possédant des fonctions originales et une interface léchée. Il est ouvert au marché anglo-saxon et à tous ceux qui jonglent entre le français et l’anglais.

Là-dessus Druide a réussi son pari. Les filtres stylistiques ajoutés sont très performants.

Il rend cette version bilingue absolument incontournable pour tous ceux qui sont à la recherche d’un excellent correcteur, mais aussi pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur la langue de Shakespeare ou celle de Molière.

Mise à jour : Mysoft, le distributeur d’Antidote en France, nous a indiqué à juste titre que depuis la version 5, parue en cours d’été, Antidote 9 est capable d’analyser et de corriger des phrases mixtes (français-anglais), pourvu qu’il y ait des marqueurs comme des guillemets ou des parenthèses. Bonne nouvelle !

Cliquez ici pour Découvrir Antidote 9 au Meilleur Prix
Aucun Commentaire

Leave a reply