Les Secrets du Référencement Naturel (Confessions d’un Consultant SEO)

Dans cette interview exclusive de Louis Maitreau, consultant SEO et formateur, vous découvrirez tous les secrets du référencement naturel pour booster le nombre de visiteurs sur votre site de niche ou d’autorité !

 


Hey Louis ! Est-ce que tu peux te présenter brièvement pour les entrepreneurs du web qui ne te connaîtraient pas encore et nous en dire plus sur ton parcours ?

Aucun problème ! Je suis Louis Maitreau, j’ai 25 ans au moment de la rédaction de ces lignes.

J’habite actuellement à Brest (le fin fond de la Bretagne) depuis 7 ans, le moment où j’ai commencé mes études à la Fac en licence « Sciences pour l’ingénieur option Télécom & réseaux ». En parallèle de ça, j’étais très impliqué dans les associations étudiantes. Je suis aussi formateur de Krav Maga (méthodes de self-défense israélienne) depuis 1 an.

Un beau jour en plein milieu de ma 3ème année de licence, je devais me faire un peu d’argent et une amie à ma mère devait faire son site web, je m’en suis donc chargé. C’est là que j’ai découvert le référencement naturel. J’ai donc commencé à lire le fameux livre d’Olivier Andrieu « réussir son référencement web » et ça a été le coup de foudre !

J’ai su depuis un moment que je voulais être entrepreneur mais je ne savais pas encore où mes études me mèneraient. J’ai décidé d’arrêter ma licence et de partir sur une formation dans le web en deux ans qui se passait dans la même fac.

Résultat des courses : je n’ai pas validé ma licence mais j’ai obtenu mon diplôme de deux ans avec mention bien et major de promo ! Une nouveauté pour moi puisque je passais toujours au rattrapage lors de ma licence.

J’avais trouvé ce que je voulais faire et en plus ça me plaisait !

louis maitreau

Dis-nous-en un peu plus sur cette formation en deux ans et ton projet d’entrepreneuriat.

La formation a comme nom « DEUST T-MIC ». Le deust est un ancien format de formation, qui n’est pas réellement réglementaire puisqu’on est sensé être sur un format européen LMD (Licence, Master Doctorat). T-MIC signifie Technicien des Mediaş Interactifs et communicants, c’est une formation généraliste sur le Web en fait.

C’est au début que j’ai découvert Théophile Eliet et toute une clique de webmarketeurs qui réussissait sur le web. Grâce à ça j’ai pu peaufiner mon projet et continuer à modeler tout ça.

La première année, je me suis surtout formé et pratiqué un peu. La deuxième année j’ai commencé à faire mon site perso et ma chaîne Youtube.

Mon But était de faire de la formation en ligne, du consulting et du coaching. Sans compter les réseaux de sites, les sites de niche et d’affiliation à côté.

Quels services proposes-tu en tant que consultant SEO, avec quels types de clients travailles-tu et quelles sont tes spécialités ?

Actuellement je propose des Audits SEO pour comprendre un peu les problématiques du site et mieux cerner les actions à mettre en place.

Une fois l’Audit fait, je m’occupe de l’optimisation des pages, du site et de la création de backlink. N’étant pas développeur, je ne m’occupe pas des performances du site, sauf sur les CMS du type WordPress.

Je ne propose pas de service de rédaction web par mes propres moyens. C’est une prestation que je délègue. Je ne m’occupe que de la rédaction de mon site principal.

J’essaye de cibler les moyennes entreprises en général et aussi les start-ups qui commencent à monter. Ce sont les plus aptes à prendre un référenceur en externe.
Si une entreprise est trop petite, elle n’a pas les fonds et si elle est trop grosse, elle a déjà son service de SEO en interne.

Pour ce qui est de ma spécialité, je n’en ai pas réellement. Je suis vraiment dans l’ensemble des techniques en SEO qui fonctionnent sur du long terme. À terme, je pense plutôt élargir mes compétences avec tout ce qui est bon pour obtenir du trafic.

Est-ce encore possible de se lancer aujourd’hui dans le blogging ou les sites de niche selon toi ? N’est-ce pas trop compétitif ?

Il faut savoir qu’un blogueur est là pour apporter de la valeur à ses lecteurs avant tout. Si celui-ci arrive à en apporter constamment tout en étant original (ne pas copier son contenu sur d’autres ou bien le réchauffer), il a sa place sur le Web.

Je pense sincèrement que tout le monde peut s’imposer tant que celui-ci est prêt à apprendre sur sa thématique et ce qui est périphérique.

Pour être blogueur, il faut lire plus qu’on écrit.

La compétition ? J’ai toujours entendu dire qu’une thématique concurrentielle était plus saine qu’une thématique non concurrentielle. S’il y a de l’offre, c’est surement qu’il y a de la demande derrière.

Pour conclure, il n’est pas trop tard pour se lancer tant qu’on est motivé.

louis maitreau seo

Est-ce que tu peux nous en dire plus sur tes différentes formations ? Qu’est-ce qui t’a inspiré à créer ces différents programmes et qu’abordes-tu dedans ?

À la base, j’ai voulu créer ces formations parce que je savais que des gens en avaient besoin. Sur les forums, les gens demandent des coups de main ou même directement des formations.

Suivre une formation en présentiel pour 600 à 1000€ par jour parait cher pour un blogueur débutant. Mon but principal est de simplifier l’accès à la formation en référencement naturel à un prix accessible.

Je partage actuellement 3 formations sur mon site pour apprendre à référencer son site mais également à publier du contenu.

« Formation SEO : 10.000 visiteurs par mois » :

formation-referencement-louis maitreau

C’est une formation très complète et pratique sur le référencement. C’est mon produit phare puisque c’est 2 ans d’expérience et d’apprentissage en condensé.

J’y aborde TOUT ce qu’il faut savoir pour référencer son site, que ce soit sur CMS (WordPress, Joomla !, Drupal, Shopify, Prestashop…) ou sur un site codé à la main.

Il y a un peu plus de 60 vidéos pour environ 5h de contenu. Des PDF sont fournis pour résumer les points clés et ne pas avoir à revenir souvent sur les vidéos. Je propose aussi en bonus comment mener un audit SEO

« Générez 2500 visiteurs par Semaine sur WordPress » :

formation seo wordpress

WordPress représente 33% des sites actuellement sur le Web, il est donc important que ce CMS ait sa propre formation. Elle est un peu moins complète que la première mais spécialisée sur le CMS et moins chère.

« Créez facilement votre contenu en 1heure par jour »

formation louis maitreau

C’est un peu mon produit d’appel qui n’est pas cher. C’est une formation d’environ 1h30 sur comment faire pour rédiger du bon contenu et ne pas tomber à court d’idées. Il y a également une ouverture sur la vidéo.

Quelle est ta méthode préférée pour monétiser tout ce trafic ?

Actuellement, il y a deux solutions :

  • Vendre son propre produit (ça implique de le créer)
  • L’affiliation (le drop shipping est une forme d’affiliation)

Je suis un fan de l’affiliation, surtout quand on sait qu’il y a des programmes à 50% de commission.

Tout le monde peut gagner de l’argent avec un site bien référencé.

Tu t’es lancé il y a environ 1 an sur Youtube en parallèle de ton blog. Abordes-tu différemment le référencement Youtube du référencement Google ? Aurais-tu une astuce vis-à-vis de Youtube à partager avec nous ?

Le référencement sur Youtube n’est pas réellement mon Dada même si YouTube appartient à Google. En plus, percer sur la thématique du référencement naturel n’est pas simple, aux vues de la concurrence bien formée.

Même si je n’ai que 200 abonnés, je reçois souvent des avis positifs sur ce que je fais. Ça me motive à continuer malgré tout !

J’ai toujours plus misé sur mon blog que sur YouTube. Mais depuis que j’ai rencontré Bastien le Pirate, spécialisé dans YouTube et les Réseaux sociaux, j’ai envie d’optimiser un peu plus ma chaîne et faire plus de vidéos.

Il y aura surement des nouveautés en 2019 !

Ce qui m’a rapporté le plus de vues / abonné, c’est vraiment de faire une interview avec Bastien. Cela permet de croiser les audiences et d’obtenir beaucoup de visibilité. C’est ce que je conseillerais à un Youtuber qui veut se faire connaître.

louismaitreau

Si tu devais donner 3 conseils à quelqu’un qui souhaiterait lancer un site web avec le SEO comme principal vecteur de trafic, que lui dirais-tu ?

Ok voici mes 3 conseils pour cette personne :

  • Qu’il a tort de se baser seulement sur le SEO (si demain Google sort une mise à jour et que son trafic chute, il n’a plus aucune source de trafic)
  • Le contenu de qualité et optimisé, c’est la clé. Un joli site ne ramène personne, c’est juste un plus.
  • Ne pas négliger le pouvoir des backlinks et ne pas attendre d’avoir beaucoup de contenu avant d’en créer
  • Je me permets d’en faire un 4ème en bonus : Poste régulièrement du contenu sur ton site et vise des mots-clés pour cela.

La recette du succès d’un site réside dans ces conseils pour moi. Pour gagner un maximum de temps, je conseille vraiment de se former.

Y a-t-il des outils que tu utilises personnellement et que tu recommandes à tous les entrepreneurs ?

Je vais donner un outil par exemple dont tu me parles.

Un outil business que j’utilise, c’est l’email. J’ai eu mes premiers contrats en démarchant par email. Même le démarchage à froid fonctionne.

Un outil SEO que j’adore et qui est gratuit : Ubersuggest. Chaque blogueur devrait l’utiliser. Il fait le travail d’un outil payant. Si vous n’utilisez pas cet outil (ou un de ce genre), votre site ne fonctionnera pas.

Un outil de productivité « révolutionnaire » dont je ne peux pas me passer : une feuille et un crayon. On a beau avoir plein d’outils en ligne super intéressants mais celui-là sera irremplaçable. C’est vraiment bête mais faire une liste des actions à faire dans la journée, ça change une vie !

Quel est le dernier livre dédié au business que tu as lu ?

Le dernier livre business que j’ai lu c’est « Le personal MBA » de Josh Kaufman.

C’est la bible du business man, tout est résumé et condensé là-dedans. Il y a plusieurs centaines de principes abordés dedans.

C’est un super bouquin que je recommande à toute personne qui veut gagner de l’argent.

Quels webmarketeurs francophones ou anglophones suis-tu aujourd’hui ?

J’en suis une sacrée quantité pour être honnête.

En francophone je suis :

  • Théophile Eliet (surtout dans mes débuts, beaucoup moins maintenant)
  • Maximilien Labadie avec ses sites de niche
  • Antoine BM, il a un sacré bon contenu quand même !

En anglophone :

  • Neil Patel
  • Gary Vee
  • Tai Lopez
  • Alex Becker

Je préfère les anglophones dans leur webmarketing. Ils ont de l’avance sur nous.

Y a-t-il un conseil que l’on n’entend pas assez selon toi vis-à-vis de l’entrepreneuriat et que tu aimerais partager avec nous ?

Ah oui, j’ai une anecdote :

Lors de mes 2 ans de formation dans le web, j’ai rejoint le programme « Etudiant-Entrepreneur » proposé par le gouvernement. Cela permet d’avoir accès à des cours d’entrepreneuriat et d’avoir un coach.

Je me souviendrai toujours d’un d’eux qui m’a dit « Ne t’ennuie pas à lire, passe à l’action ». Alors, je sais qu’à cette période j’étais beaucoup trop dans la théorie et pas assez dans la pratique mais cela m’a choqué.

Quand on entend Warren buffet dire « Plus tu apprends, plus tu gagnes” ou encore « il faut apprendre des erreurs mais rien ne dit que ces erreurs doivent être les tiennes », je me dis que c’est beaucoup en contradiction.

Oui, ce conseil est d’apprendre constamment. Aussi bien par la lecture, par le fait de se sociabiliser, de voyager, etc. On a toujours à apprendre même quand on applique.

louis maitreau formations

Où est-ce qu’on peut te retrouver et en savoir plus sur tes offres et services ?

On peut me retrouver sur mon site : https://www.louismaitreau.fr ou bien sur ma chaîne Youtube.

Pour ce qui est de mes formations, elles sont disponibles ici : https://www.louismaitreau.fr/formations-referencement-naturel/

Le mot de la fin ?

Le trafic est la pierre angulaire d’un business, il faut constamment le bosser. Sans trafic, il n’y a aucune audience à fidéliser ou bien à qui vendre.

Obtenir du trafic de qualité et gratuitement grâce à Google, c’est juste top !

N’ayez pas peur du SEO, je vois trop de sites ne pas savoir ce qu’est le SEO. Un site web, c’est comme des flyers. Ils ont beau être super jolis et bien faits, si personne ne les voit, cela n’a aucun intérêt de les imprimer.

Merci à la team Webmarketeurs pour cette interview.

La team Webmarketeurs ? C'est deux joyeux lurons, Stéph' et Xavier, web-entrepreneurs chevronnés et passionnés, qui sont plus que jamais à votre service pour vous aider à distinguer les bons plans de la poudre de perlimpinpin ! Une question ? Besoin d'une suggestion ou d'un conseil ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous :)

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire